La  ville d’Amsterdam teste actuellement le premier tronçon de 70 mètres d’une piste cyclable solaire.

Cette piste recouverte d’un verre trempé non glissant qui est utilisé comme un panneau photovoltaïque permet déjà d’alimenter l’équivalent de deux maisons. Ce premier essai  consiste à utiliser le potentiel énergétique des rayons du soleil sur le sol grâce à des panneaux. L’objectif  est de pouvoir, à plus long terme, étendre cette technique à l’ensemble des routes et du réseau cyclable du pays. Il s’agit donc de mettre au point un système ayant la capacité d’alimenter, en partie, le réseau local en électricité, par exemple pour l’éclairage public, et de permettre également aux voitures et vélos électriques de se recharger par le simple fait de rouler. Ce serait là un progrès technique de taille : les véhicules n’ayant plus à s’arrêter et à se brancher sur une borne pour se recharger.